« Retour aux actualités

L'inhumation

30/12/2016

L'inhumation est plus communément appelée enterrement. Inhumation vient des mots latins "in" et "humus", ce qui signifie "dans la terre".

 

Le choix de l'inhumation doit être prit très rapidement, puisqu'elle doit avoir lieu dans les 24 heures à 6 jours suivant le décès. L'inhumation consiste à mettre en terre le corps des défunts, suivant la traduction latine. Cependant, ce terme n'est plus tout à fait exact. De nos jours, il est possible de pratiquer l'inhumation du corps des défunts en pleine terre, dans un caveau ou cavurne, dans un caveautin, dans un enfeu ou un columbarium. Les inhumations ont lieu principalement dans les cimetières, mais peuvent également être réalisées dans des propriétés privées, dans quels cas, une autorisation du maire et un accord du préfet sont demandés. De même, nous pensons à tort que l'inhumation n'est réservée qu'aux cercueils. Il est également tout à fait possible de mettre en terre une urne où reposent les cendres du corps du défunt après sa crémation. L'inhumation d'un corps peut se faire dans la commune où le défunt résidait, dans celle où il est décédé, dans une commune où une personne de sa famille est enterrée ou dans toute autre commune sur accord du maire.

 

L'inhumation est prise en charge par les entreprises de pompes funèbres, qui se chargent des formalités. Cependant, l'inhumation reste un moment fort éprouvant puisqu'elle est le moment du dernier au revoir.