« Retour aux actualités

La mise en bière, étape obligatoire.

07/09/2016

La mise en bière consiste à installer le défunt dans son cercueil. Elle est suivie de la fermeture du cercueil. La mise en bière est une obligation réglementée.

Avant toute inhumation ou crémation, le code général des collectivités territoriales fait obligation de la mise en bière. La mise en bière est effectuée au minimum 24 heures après constat du décès. Dans certains cas comme un décès suite à une maladie contagieuse, un médecin peut ordonner une mise en bière immédiate. Avant de pratiquer la mise en bière, l'entreprise de pompes funèbres doit s'assurer que le défunt  ne dispose pas de prothèse à pile. Pour cela, la famille se verra remettre au personnel funéraire l'attestation de récupération de l'appareil remise par le médecin ou le  thanatopracteur.  Après ses formalités a lieu la mise en bière. Un temps de recueillement sera accordé aux familles avant fermeture du cercueil. Vient ensuite le moment de la fermeture du cercueil. Cette opération s'effectue sous le contrôle d'un officier de police. Après accord de la famille, le cercueil est transporté jusqu'au véhicule funéraire.

La mise en bière est une étape obligatoire avant de procéder à l'inhumation ou à la crémation d'un corps. La mise en bière doit être impérativement faite en présence d'un officier de police.